Quelle est la différence entre le café grain et le café soluble ?

Comment ça, on va parler de café soluble sur une boutique spécialisée dans le café de qualité ? Eh non, ce n’est pas une blague. Le café soluble aussi possède une place de choix dans l’univers du café. Il représente tout de même 20 % du commerce mondial.

Hors de question de le laisser de côté ! Mais alors où se situe la véritable différence entre le café en grain et le café soluble ? Le café soluble est-il réellement à bannir ?

La différence entre le café grain, café moulu et café soluble

Vous êtes vous déjà posé la question de la différence entre le café en grain, le café moulu ainsi que le café soluble ?

Ces trois typologies de cafés représentent pourtant une même source : le café, mais à des stades différents, avec des modes de consommations tout aussi divergents.

Le café grain est le produit brut, directement issu de la cerise du café, après sa torréfaction.

Il tient son image de « café de qualité », car il est possible de lire en lui comme dans un livre ouvert. Formes de grains, odeur et homogénéité sont autant de clefs pour lire dans l’avenir de votre tasse à café ! Il ne peut rien nous cacher, et par conséquent il reste plus facile de pouvoir se projeter avec un certain café en grain, sur la résultante dans la tasse.

S’il est synonyme de qualité, il possède tout de même quelques mauvais côtés. Un délicieux café, à base de café grain, ça se mérite. Il demande tout de même quelques équipements pour être dégusté.

Pour apprécier ses saveurs, il est nécessaire de s’équiper d’une machine à café à grain, qui bénéficie d’un broyeur afin de transformer votre café en grain, en café moulu ! Si vous êtes plutôt adepte de l’huile de coude, vous pouvez également vous tourner vers un moulin à café traditionnel, et actionner la manivelle. L’effort, avant le réconfort !

Vous l’aurez compris : le café moulu n’est autre que le café grain qui a été moulu pour être ensuite filtré par de l’eau chaude, avant d’être dégusté dans votre tasse.

Bonkawa - République Dominicaine - Barahona AA - café en grains - 250g ou 1 Kg

Notre solution : Bonkawa - République Dominicaine - Barahona AA - café en grains - 250g ou 1 Kg

Le Best Seller dans notre boutique de Buchy

Prix au kilo 20.99 € TTC

Voir le produit

Et le café soluble alors ?

Le café soluble, lui, a été extrait pour en obtenir une poudre déshydratée. C’est cette poudre que vous diluez, en quelques secondes, avec de l’eau chaude. Donc, la première différence se trouve bien vis-à-vis de son mode de consommation.

Le café soluble est plus simple, voire instantané. C’est pour cette raison que l’on parle de café instantané autant que de café soluble d’ailleurs !

Pourtant, le café soluble ne jouit pas d’une bonne image. On le compare de manière presque systématique à du café de mauvaise qualité, pour ne pas dire qu’il ne s’agit « même pas d’un véritable café ».

Il existe aussi d'autres produits solubles dans l'univers du café : nous proposons par exemple en plus du café, du cacao, du cappuccino, du thé et du potage solubles.

Mais pourquoi autant de violence contre le café soluble ? Est-il vraiment si mauvais que ça ?

D’où vient le café soluble ?

Passons par un petit peu d’histoire. Cela nous permettra peut-être de briser la glace entre vous et le café soluble ;).

Le café soluble a fait ses premières armes, aux côtés de l’armée française. Lassé d’entendre les soldats se plaindre du goût du café de l’armée, Alphonse Allais a déposé le brevet du café soluble en 1881 comme réponse.

Pourquoi ? Tout simplement afin de permettre aux soldats de profiter d’un café qui se consomme plus longtemps, grâce à une conservation plus longue. Essayez de déguster du café moulu depuis plusieurs semaines… Bonjour le jus de chaussette !

Certes, le café soluble est moins goûtu. Pourtant, il est aujourd’hui l’alternative idéale lorsque l’on ne consomme pas régulièrement du café, pour garder un niveau de dégustation stable, au fur et à mesure des mois.

C’est ensuite en 1938 que Nestlé lance NESCAFÉ, la première utilisation commerciale du café soluble. Et quel joli coup, quand on s’aperçoit qu’il est toujours leader de ce marché !

Aujourd’hui, son utilisation s’est également élargie, car il est aussi utilisé pour la réalisation différentes boissons à base de café comme le cappuccino soluble.

Café grain VS café soluble, c’est qui le meilleur ?

Café grain

Alors, au battle entre le café grain et le café soluble c’est qui le meilleur ?

Le café grain remportera toujours la palme d’or. Il n’y a pas de surprise à ce sujet !

Grâce à l’odeur qui s’échappe dès l’ouverture de votre café en grain, vous êtes en mesure de juger la qualité de celui-ci ; en même temps qu’il vous transporte. Mais ce n’est pas tout, car le grain lui-même est un peu comme les lignes présentes dans votre main : sa forme, sa couleur, l’homogénéité de ses grains sont des facteurs d’excellente qualité.

La forme des grains vous permet de connaître la méthode de récolte. À partir du moment où vous ne retrouvez que des grains de la même taille, pas abîmés, vous pouvez être certain que la récolte s’est faite à la main. De cette manière, on ne sélectionne que les meilleurs grains, suffisamment mûres, pour une expérience unique.

De la même manière, la couleur plus foncée de vos grains est signe d’une plus longue torréfaction. Cela vous promet un goût plus amer et plus fort !

Il est donc assez facile de juger de la qualité d’un café grain, rien qu’au travers de son aspect. Mais au-delà de ça, le café grain est dans tous les cas le café le plus frais qui puisse exister, tout en étant également sa forme la plus écologique.

Mais alors quelle place reste-t-il au café soluble ?

Le café soluble

Le café soluble subit plus de transformation et est produit à une échelle industrielle. Par conséquent, il semblerait difficile de les comparer, autant sur les bienfaits que sur la qualité au niveau gustatif.

Ce que l’on peut dire, cependant, c’est que le café soluble contient moins de caféine qu’une tasse de café filtre, à volume équivalent. Il peut donc être une bonne alternative à ceux qui apprécient leur dose de caféine, mais qui pourtant supportent difficilement sa haute concentration.

Maintenant, pour vous en apprendre un peu plus sur le café soluble, sachez qu’il existe deux méthodes de séchage :

  • Le séchage par atomisation : un jet d’air chaud est propulsé sur le café moulu, il est ensuite humidifié, puis séché à nouveau

Cette solution permet d’obtenir l’aspect gros grains que vous avez certainement déjà rencontré. C’est notamment le cas du café NESCAFÉ.

  • Le séchage par lyophilisation : il s’agit d’un séchage à froid ou le café est congelé, puis brisé en fines particules avant procédé chimique

Cette méthode donne une poudre plus régulière et plus fine. Elle ne subit pas des températures extrêmes, ce qui lui permet de conserver davantage son goût face à la méthode de séchage par atomisation. Cela lui permet également de conserver plus de qualités nutritionnelles.

Pourtant, le café atomisé est le café le plus vendu.

Nous vous conseillons de bien lire les étiquettes pour savoir ce que vous achetez. En effet, quitte à se tourner vers le café soluble, privilégiez la méthode lyophilisée, qui est un argument de poids sur les étiquettes ! Vous ne devriez pas passer à côté.

En conclusion, si le café grain est toujours la meilleure alternative, elle est également plus chère. Cela s’explique par la qualité, mais également les méthodes de récoltes, de torréfaction, etc.

Donc, si vous souhaitez vous tourner vers une alternative moins coûteuse, tout en gardant ses valeurs nutritionnelles et gustatives, tournez-vous vers le café soluble lyophilisé qui vous offrira une meilleure expérience que le café instantané à gros grains.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire